Ethicien, un métier

Le besoin de sécurisation éthique des organisations a donné naissance à un métier : Ethicien.

Comme tout métier, il s’apprend et s’exerce dans des conditions précises.

Il requiert :

- un niveau de formation
- des connaissances spécifiques
- une charge de travail bien déterminée

Niveau de formation

 

 

Le premier pas vers tout métier est la formation. Sans formation, il est utopique d’entreprendre l’exercice d’un métier comme celui d’éthicien. C’est en cela qu’il existe aujourd’hui des Universités qui délivrent des diplômes en éthique appliquée.

Connaissances spécifiques

 

 

Pour l’exercice de ce métier, l’éthicien doit d’abord et avant tout maîtriser les standards d’éthique. Il doit aussi avoir de très bonnes notions de théologie, de philosophie et de droit. Ensuite, il doit connaître le fonctionnement des organisations, les lois nationales qui régissent les domaines d’activités de même que l’environnement de travail et la psychologie des travailleurs.

Charge de travail

 

 

La mission première d’un éthicien est d’apporter son assistance aux organisations pour la mise en place de leur éthique. Ce travail complexe consiste à réaliser des baromètres éthiques, rédiger des chartes d’éthique et leurs supports de diffusion et de mise en œuvre, installer des Comités d’éthique, élaborer des mécanismes et des outils de détection et de prévention des risques éthiques, former à l’éthique appliquée.

 

 

KEN’S COMPANY
Premier Cabinet ivoirien d’Expertise en Ethique et Déontologie
04 BP 2364 ABIDJAN 04 – TEL: 00 225 / 22 42 56 02 – CEL: 00 225 / 05 90 51 59
kenscompany04@yahoo.fr / bureau@kenscompany.org /  www.kenscompany.org